Sélectionner une page

Gerlinda Swillen accompagne depuis longtemps notre association.
Voici quelques
 articles pour mieux la connaître.

Bruxelles – Interview de Madame le Dr Gerlinda SWILLEN (GS) par CSF

Bruxelles – Interview de Madame le Dr Gerlinda SWILLEN (GS) par CSF

le 19 janvier 2016 Madame Gerlinda Swillen, a obtenu à la Vrije Universiteit Brussel (VUB – le pendant néerlandophone de l’Université libre de Bruxelles), le grade académique de Docteur en Histoire. CSF est reconnaissante à Madame G. Swillen d’avoir choisi le thème...

Gerlinda, enfant de la guerre belge

Gerlinda, enfant de la guerre belge

Gerlinda SWILLEN est née à Ostende 1942, cette enfant de guerre belge est la première à avoir , à ce titre, obtenu la nationalité allemande (depuis 2010). Sa carrière : Professeur honoraire de lycée de l’enseignement de l’Etat ; présidente de l’association...

La valise oubliée

Enfants de guerre (1940-1945)

Délicate, parfois très dure et souvent méconnue, l’histoire des enfants nés des amours entre des femmes belges et des soldats de la Wehrmacht.

Le CegeSoma (Archives de l’Etat) et l’asbl Mémoire d’Auschwitz (éditeur) ont le plaisir de vous inviter au CegeSoma le 21 janvier 2019 à 14 heures 30 pour écouter la Dre Gerlinda Swillen qui sera interviewée par Alain Colignon à l’occasion de la publication de son dernier ouvrage ‘La valise oubliée. Enfants de Guerre (1940-1945)‘ .

La Fondation Auschwitz – ASBL Mémoire d’Auschwitz en contribuant à la publication d’ouvrages à caractère scientifique, mémoriel et pédagogique, a voulu permettre, par le biais de cette étude et dans le cadre de sa mission de préservation de la mémoire, aux voix des ‘Enfants de guerre’ de s’exprimer.

Il en ressort des récits de vie et des quêtes d’identité parsemées de silences, d’animosité et de grandes souffrances parfois. Des histoires qui se construisent pas à pas, au détour d’une conversation, via la découverte d’une lettre dissimulée, d’une photo oubliée … Des histoires dans lesquelles la figure du père est presque toujours une grande inconnue et fait partie des secrets de famille les mieux gardés.

Gerlinda Swillen est née en 1942 à Ostende. Son père était soldat de la Wehrmacht et sa mère était gouvernante belge. Elle a enseigné pendant près de 40 ans (1963-2002). Aujourd’hui, elle est chercheuse associée du CegeSoma/Archives de l’Etat et collaboratrice scientifique à la Vrije Universiteit Brussel.

Elle est fondatrice et a été présidente de l’Association des enfants de guerre de Belgique (2008-2013). Elle a aussi été la première porte-parole du réseau international BOW i.n. (Born Of War international network) de 2009 à 2013.

En 2010, elle acquiert la nationalité allemande, devenant ainsi la première enfant de guerre belge à l’obtenir.
En 2016, elle défend avec succès une thèse de doctorat en histoire à la VUB, intitulée ‘Verwekt door de Tweede Wereldoorlog. Oorlogskinderen op de as Brussel-Berlijn‘.

A l’issue de la présentation de son ouvrage, l’auteure participera à une séance de dédicace. Le titre sera en vente sur place au prix de 15,00 €.

Cette ‘conférence’ (en français) aura lieu dans la salle de conférence du CegeSoma, le lundi 21 janvier 2019  à 14 h 30 (Square de l’Aviation 29 – 1070 Bruxelles).

Merci de vous inscrire au préalable : asbl-vzw.cegesoma@arch.be ou  32.2.556.92.11
N’hésitez pas à vous faire accompagner !

*Cet ouvrage est la traduction de ‘Koekoekskind. Verwekt door de oorlog (1940-1945)’, édité par Meulenhof-Manteau en 2009