Sélectionner une page

remise médaille :

Armand Pouille enfant de la guerre, nommé auprès de Madame le Recteur de l’Académie de Lille, en qualité de Conseiller de l’Enseignement Technologique a reçu le 8 janvier 2011 la médaille de Bronze de l’enseignement technique, discipline Génie Civil – travaux Publics, délivrée par le Ministère de l’Education Nationale.

medaille pouille

Discours lors de la remise de la médaille :

Issu d’une famille minière modeste, après des études de commerce, il fait ses premières armes dans le secteur agricole bancaire comme inspecteur. Mais très vite il s’aperçoit que cette fonction ne lui convient pas. Le style de l’inspection par lui-même le mettait mal à l’aise vis-à-vis des autres collaborateurs qu’il était chargé d’inspecter. L’opportunité lui est présentée de rentrer dans un tout autre domaine, le négoce de matériaux. Il a pu mettre en application les techniques de vente qu’il avait apprises à l’école de commerce. Cela l’emmènera même au fin fond de l’Afrique comme directeur commercial. De retour en métropole, les années ont passé et après un nouveau parcours à l’université de Valenciennes, il dirige une agence de voyages sur Lille. Ta fonction t’a emmené dans différents coins du globe..

Déjà il s’orientait vers la formation professionnelle pour adultes, il croyait déjà à la possibilité de se former tout au long de la vie. Il reprit de nouvelles études universitaires en 1999 où il passe brillamment un DESS en Sciences Humaines/Sciences de l’Education et ensuite un DEA, dans la même discipline de la formation pour adultes. Là, sa carrière professionnelle va prendre une nouvelle orientation, après avoir été directeur d’un centre de formation professionnel pour adultes, il intégrera le monde des travaux publics où il exercera en qualité d’ingénieur sécurité.

C’est à partir de cette époque qu’il consacrera une bonne part de ses disponibilités dans des Lycées techniques secteur Génie Civil – Travaux Publics comme intervenant auprès des étudiants où ses valeurs humaines sont largement reconnues. Il vient d’être nommé Conseiller de l’Enseignement Technologique auprès de Madame le Recteur de l’Académie de Lille. Il est par ailleurs Jury d’examens dans de nombreuses disciplines et plus particulièrement dans le cadre des épreuves du BTS Travaux Publics il pose son regard professionnel sur les rapports en milieu professionnel que les candidats soutiennent.

Ses activités ne s’arrêtent pas là, car entre temps, après avoir soutenu son DEA, il se découvre une passion : l’écriture. Son mémoire de DEA servant de base de travail, il écrit et développe un thème qui lui est cher : le compagnonnage, ses valeurs, ses méthodes de formation. Son premier livre « Des maçons médiévaux aux compagnons d’aujourd’hui » sera édité par Grancher à Paris en 2002.

En 2009 reprend sa plume, qu’il n’a jamais quittée, car depuis 2002 il participe à la rédaction de plusieurs magazines en qualité d’historien, spécialisé en ethnologie. Intéressé par l’histoire des hommes, de leur vie, et par les différents rites et symboles qui organisent nos civilisations, il édite en août 2010 aux éditions Vega à Paris un livre qui s’intitule « Connaître et Comprendre la Franc-Maçonnerie » livre qui permet à tout un chacun de mieux comprendre cette association largement décriée depuis des siècles.

Blackboulé dans sa petite enfance par une naissance en Allemagne pendant la guerre, les années passeront avec un poids difficile à supporter : être l’enfant d’un militaire allemand. Après des découvertes tardives, il décide de reprendre des recherches sur sa naissance et il comprend enfin, grâce aux efforts et aux conseils de son Fanck R. qu’il est un franco-allemand et qu’en fait l’Europe il la vit depuis toujours.

Cette aventure fait maintenant l’objet d’un troisième livre qui retrace ce mal vivre d’après guerre et la joie d’avoir retrouvé fièrement ses vraies origines qui font de lui un enfant allemand. Ce livre s’intitule Klietz 1945 « le mal vivre d’après guerre » – (Un amour défendu entre une française et un militaire Allemand).

Monsieur HAZARD

Inspecteur général de l’Education Nationale