44 Drucat

N°44

Jacques possède cet énigmatique médaillon. Sa mère Lucile n’avait que 20 ans quand il est né, elle travaillait dans une usine près de l’aérodrome de Drucat Le Plessiel (80) Les pilotes de chasse allemands de la Lutwaffe étaient basés à Drucat. Lucile avait prêté sa carte de circulation à une amie, elle fut arrêtée et emprisonnée. Les allemands avaient besoin de personnel pour travailler à la base. Des officiers allemands se rendirent à la prison pour sélectionner du personnel, parmi les recrues il y avait Lucile, parmi les recruteurs il y avait un officier qui devint le père de Jacques. Beaucoup plus tard Jacques découvrit dans une malle au grenier une enveloppe. Dans celle-ci il y avait des photos d’un officier allemand et une lettre d’amour qui évoquait la naissance d’un petit enfant. Cette lettre était adressée à Lucile et signée Erich. Elle est datée de juin 1943 et Jacques est né le 20/10/1943. Jacques a retrouvé Erich, ils ont fait des tests ADN, ce n’était pas le père. Jacques ne pouvait se résoudre, il a cherché d’autres éléments. Il a trouvé une piste dans un médaillon que portait Lucile. Dans ce médaillon deux photos, l’une de Jacques et l’autre… celle que vous avez en haut. Tout laisse supposer qu’il s’agit de son géniteur.

En conclusion :

  1. Une photo de profil d’un homme dans le médaillon.2. Une lettre écrite en juin 1943, en allemand et en français, signée Erich et qui évoque sa naissance.
    3. Il pourrait s’agir d’un pilote de la Luftwaffe basé à Drucat le Plessiel en janvier 1943 et faisant partie de l’escadrille JG26 SCHLAGETER.