Sélectionner une page

Pour cette quatrième édition du voyage annuel de Coeurs Sans Frontières, un groupe de quinze adhérents se retrouve cette année en Autriche, à Vienne, du 16 mai au 21 mai.

Nous arrivons à Vienne, certains le 15 mai, d’autres le 16, à l’aéroport de Vienne-Schwechat, où contrairement à Roissy, ce sont les bagages qui nous attendent, mais après avoir parcouru un long trajet pour les récupérer.

Nous quittons la France par un temps maussade et pluvieux, mais avons la surprise de trouver à Vienne du beau temps.

img

Tout le monde se retrouve le 16 mai vers 18 heures dans le hall convivial de l’hôtel Geblergasse où petites tables et fauteuils permettent aux 15 participants d’être confortablement assis et de discuter. Vers 19 heures, nous partons presque tous dîner au « Gasthaus am Kalvarienberg » qui se trouve dans la même rue que l’hôtel : accueil sympathique et très bonne cuisine.

Le lendemain, 17 mai, après un consistant Frühstück, quoique l’éventail proposé soit beaucoup plus restreint qu’au Quality Hôtel de Berlin, nous partons pour la plupart, guidés par Jean, jusqu’à la station de tramway située à dix minutes à pied, et de là, rejoignons le centre ville à la Porte des Ecossais (Schottentor).

img

Nous débutons la visite à pied du centre historique de Vienne :

Palais Kinsky

Palais Kinsky, Palais Ferstel, Passage Freyung avec la Fontaine des Ondines, et le quartier des seigneurs. Une pause pour déguster les célèbres pâtisseries au salon de thé Demel, qui fut fournisseur de la Cour.

Demel

Ensuite, par le Graben et sa Colonne de la Peste, nous arrivons à la célèbre Cathédrale Saint Etienne, centre touristique de Vienne.

Colone de la peste

Nous entrons, mais nous ne pouvons pas la visiter , car « office en cours » !

A côté, des baraques en bois genre « cabanes de Noël » où l’on vend des souvenirs, des saucisses, des chapeaux, etc.. une fanfare militaire installée sur une estrade joue de ses instruments avec force !

Nous continuons en faisant une halte rapide à la maison de Mozart, ensuite nous passons devant l’emplacement de sa dernière demeure, puis devant le Palais du Prince de Savoie.

Maison de Mozart VienneMaison mozart

Vers 17 heures, nouvelle halte au célèbre Café Sacher, près de l’Opéra, pour déguster pâtisseries, café ou thé.

Sacher

Pour le dîner, tout le monde se retrouve au restaurant Pürstner, genre auberge rustique. Nous rentrons à pied malgré la pluie qui tombe de plus en plus, jusqu’à Schottentor.

Purstner

Ensuite nous prenons une belle averse de la station Alser Strasse jusqu’à l’hôtel, nous sommes trempés jusqu’à l’os !

18 mai : Visite de musées pour certains, en particulier le musée de peinture du Belvédère, palais avec de vastes jardins à la française.

Belvédère Vienne

Le soir, un groupe se retrouve dans un restaurant grec sympa, et dîne dehors sur une vaste terrasse bâchée, dans le quartier de l’hôtel.

19 mai : Nous poursuivons la visite de Vienne à pied en passant par la Hofburg, château impérial d’hiver avec magnifique cour intérieure, ailes, jardins. Nous allons jusqu’à l’hôtel de ville, malheureusement masqué en grande partie par des échafaudages.

Hofburg

Une agréable pause café-gâteaux au célèbre Café Landtmann, où Sigmund Freud aimait venir fumer son cigare, fréquenté par les hommes politiques du Parlement proche.

Le groupe se scinde alors pour des visites séparées, mais le soir, une bonne partie se retrouve au restaurant grec de la veille.

20 mai : Nous partons presque tous (11 personnes) par le métro au château d’été de Schönbrunn. Nous commençons par la visite des appartements de l’Empereur (Impérial Tour, 22 pièces), extrêmement intéressante, notamment avec les appartements de Sissi.

Schoenbrunn

Ensuite les plus courageux entreprennent de gravir la colline qui mène à la Gloriette, galerie à arcades, pendant que d’autres vont se restaurer au Parkcafé Landtmanns près du superbe Parc animalier, que certains amoureux inconditionnels des animaux visiteront avec grand plaisir : tous les animaux ont été mitraillés par un photographe expérimenté.

ijoP

D’autres iront visiter la Maison du Désert (plantes grasses et animaux du désert), puis, la serre étant fermée, iront se promener dans les jardins.

Tout le monde reprend le U-Bahn vers 18 heures et se retrouve au restaurant Pürstner pour le dernier dîner en groupe.

21 mai : Après les au-revoir, nous reprenons la route de l’aéroport, puis arrivons en France où le mauvais temps nous attend depuis le départ !

Il faut remercier le guide Jean pour la bonne préparation du séjour et du programme des visites.