Vidéo de l’exposé de Peter à la réunion annuelle se CSF/HOG le 18 novembre 2017 :

Peter HOFFMANN

LA RECHERCHE D’UN PERE

 Je m’appelle Peter Hoffmann et je recherchais mon père depuis 2009.

Cela a commencé par être membre du DFG et un contact avec le Docteur Michael Martin des archives de la ville de Landau.

Malgré une recherche intensive et le soutien qui me fut apporté, rien n’a été trouvé.

Même le service de recherches international (ITS) de Bad-Arolsen a conclu en février 2016 que la recherche chez eux n’aboutirait à rien. Ils m’ont alors conseillé de contacter Cœurs sans Frontières

En mai 2016, je suis devenu membre de CSF.

A la réunion de novembre 2016 à Dijon, j’ai fait la connaissance de l’adjudant-chef Philippe Lafargue qui travaillait aux archives de l’armée  à Vincennes. Il s’était spécialisé dans les archives concernant l’Indochine.

Je lui ai donné une enveloppe où était écrite l’adresse militaire de mon père en Indochine.

Peu après Chantal m’a annoncé que la recherche était couronnée de succès et elle me donnait encore d’autres précisions sur mon père.

Maintenant est certifié : qu’Albert Piron est mon père, qu’il était en Indochine et était décédé en France, en octobre 2013, à l’âge de 91 ans.

Simultanément ma fille Simone cherchait sur Facebook où elle a trouvé le profil d’Evelyne Piron-Menu.

J’ai envoyé cette nouvelle à Chantal et Beatrice. Chantal a trouvé les coordonnées d’Evelyne et l’a contactée.

Aussitôt Evelyne a informé sa sœur Nadine. Les deux ont été immédiatement d’accord pour  que nous fassions connaissance.

Nous nous contactions par Mail et sur Skype.

L’apogée a été ma rencontre avec mes deux sœurs, en septembre, dans le sud de la France. Ma femme et moi avons été accueillis très amicalement.

Mon épouse et moi, nous nous réjouissons qu’Evelyne et Nadine soient ici aujourd’hui.

Peter HOFFMANN