Sélectionner une page

Titre

Ravignot de Chavrier 

Préambule indispensable pour la compréhension de l’exode d’Opi. Lui comme d’autres ont pris conscience très rapidement de ce qui les attendrait après l’édification de ce Mur qui symbolisait l’enfermement, la privation des libertés élémentaires, la séparation avec la famille et les êtres chers. Subir ou partir ? Ils ont choisi avant qu’il ne soit trop tard, la fuite. La fuite était plus facilement envisageable quand on était seul. Sa volonté de fuir n’était pas forcément la volonté de la cellule familiale dans laquelle le « fuyard » évoluait. Résistance ou abandon ? Résistance à un régime totalitaire ça c’est une certitude. Abandon de la famille rien ne peut étayer cette thèse. Conflit entre les époux, entre celui qui veut partir et celui qui souhaite rester sur sa terre natale quoiqu’il arrive semble plus conforme aux destins des conjoints. Résister c’est prendre des risques mais c’est vivre, c’est se réaliser en tant qu’être responsable face à une barbarie, à un obstacle. La Résistance à Hitler a été bien réelle et ce dès son arrivée au pouvoir, hélas minoritaire comme l’était la Résistance en France pendant l’Occupation. Les historiens chiffrent cette Résistance française à 2% jusqu’au début de 1944. Ils considèrent que cette estimation se place dans une fourchette haute.

Livre passionnant qui narre le parcours d’une victime collatérale de la Seconde Guerre mondiale. A lire absolument.

Ravignot de Chavrier
Publibook
2011
diffusion www.publibook.com