Naître ennemi

Entre 1941 et 1949, des dizaines de milliers d’enfants sont nés, en France, de père allemand soldat puis prisonnier de guerre, ou en Allemagne, de père français prisonnier puis soldat de la zone française d’occupation. Des enfants nés ennemis. Dire l’histoire de ces pères, de ces mères et de ces enfants, lui donner un sens général, suivre leur parcours depuis l’invasion allemande jusqu’à aujourd’hui, tel est l’objet de ce livre qui a nécessité presque dix ans de recherches.

Histoire de l’intime, il s’attache aux filles mères et aux « enfants de boches », à la reconnaissance et à l’abandon, à l’amour et à la maltraitance. Histoire politique, il montre l’enjeu que ces enfants ont représenté dans ce qui fut une guerre démographique entre la France et l’Allemagne. Histoire de la filiation, il suit ces enfants entre rejet, secret et quête des origines à la recherche d’une réconciliation aussi bien politique que familiale.

Livre de référence pour tous ceux qui sont en quête de leurs origines, par la richesse des notes, de la bibliographie et des informations données sur les archives aussi bien allemandes que françaises.

VIRGILI Fabrice
Payot, 2009