Sélectionner une page

Gerlinda SWILLEN est née à Ostende 1942, cette enfant de guerre belge est la première à avoir , à ce titre, obtenu la nationalité allemande (depuis 2010).

Sa carrière : Professeur honoraire de lycée de l’enseignement de l’Etat ; présidente de l’association socio-culturelle « Masereelfonds » ; collaboratrice VUB-RHEA (Université Libre de Bruxelles – néerlandophone) ; correspondante et chercheuse associée au CEGES-SOMA ;

Gerlinda s’implique à faire connaître le sort des enfants de guerre. En 2009 elle publie un livre concernant les enfants de guerre en Belgique, elle fut la première porte-parole du réseau internationale BOW i.n. (Born Of War international network) http://www.bowin.eu.

Actuellement Gerlinda SWILLEN prépare une thèse de doctorat à la VUB, concernant les enfants de guerre.

La chaîne de télévision belge RTBF La Une, lors de son émission « Retour aux sources » du 16 mai 2014 diffusait « L’Occupation intime », documentaire sur le quotidien des Français sous l’Occupation (Isabelle Clarke et Daniel Costelle).

Pour voir le témoignage de Gerlinda Swillen : voir