Un, deux, trois… Soleil !

SIMON-HOSE Véronique

” Fracassée, soumise, inscrite en pointillé dans l’histoire familiale, je danse maintenant sur le fil de ma vie. Mais que le combat fut rude pour en arriver là ! Retrouver le fil enchevêtré dans les méandres des affres familiales et personnelles, réveilla bien des douleurs et fit remonter des sordides oubliettes avec une violence inouïe, terreurs et détresse. Se réapproprier ce passé fut une démarche éprouvante. Détricoter ensuite la cotte de maille dans laquelle j’étais pétrifiée nécessita beaucoup d’énergie mais offrit une prise de conscience extraordinaire. La vérité, miroir de souffrance mais clé de compréhension a jailli et m’a libérée. Plus de carcan, plus de carapace, plus de boulet. Un gigantesque espace de liberté s’est ouvert ainsi que les portes de la connaissance. Je m’y suis engouffrée avec avidité, avec délectation, et tellement de reconnaissance. Comme je me sens apaisée, légère et si sereine. Mon corps s’éveille. Mes sens se réveillent et s’émerveillent. Passer d’une vie empoisonnée à une vie ensoleillée, quelle jubilation ! ”

Avis d’un lecteur : C’est un témoignage sans concession qui vous entraîne au plus profond, au plus loin dans l’intimité de Véronique. Rarement j’ai lu un témoignage aussi maîtrisé mais osant aborder sans retenue ce que fut son parcours. Ce qui est extraordinaire c’est qu’elle a su à travers ses lignes nous narrer cette vie, sa vie sans pour autant nous entraîner dans un pathos ” dégoulinant ” Elle ne se fait pas de concession, elle ne fait pas de concession. Des mots soigneusement choisis pour être au plus près de sa vie, de son vécu. Tout est vrai, tellement vrai que je ne peux que saluer son honnêteté intellectuelle. A lire.

SIMON-HOSE Véronique
Témoignage
Société des Ecrivains
2008