Dieser Artikel wurde noch nicht ins Deutsche übersetzt

 

 

 

Les témoignages

 

Le voyage à Berlin a été pour moi une découverte agréable et chère à mon cœur; une excitation s’était emparée de moi quelques semaines auparavant, je savais que j’allais vivre un moment gravé à jamais dans ma mémoire, je ne peux expliquer le ressentiment que j’ai au fond de moi c’est très fort.

 

Je me suis sentie entourée chaleureusement, une grande cordialité entre nous tous ils ont aussi partagé mon bonheur de rencontrer ma sœur que je cherchais depuis presque 10 ans.

Au cours du séjour très bien organisé par Jean-Paul SIMON-HOSE – visite de la ville en bus à impériale – le musée juif – le château de Postdam etc, et beaucoup de temps libre c’était très bien aussi, malheureusement le temps n’a pas toujours été clément

 

Je suis rentrée en France sur un petit nuage j’ai repris mes activités quotidiennes auprès des miens mais le cœur beaucoup plus léger.

 

Je remercie tous les témoins de mon bonheur pour tous les messages et les photos qui me sont parvenues et qui ont immortalisées cet instant, CSF est vraiment une grande famille – A renouveler.

Pierrette

 

Etant participant pour la seconde fois au voyage à Berlin avec Marcelle, j’ai autant apprécié les deux escapades qui se sont déroulées dans des conditions différentes.

La visite de la WAST et celle de Berlin en bus ont été refaites avec le même plaisir. J’ai beaucoup apprécié la visite de Potsdam, même si le temps laissait un peu à désirer. Mais, nous n’avons pas été vraiment gênés.

Je retiens surtout les connaissances que nous avons pu nouer, et notamment les retrouvailles vécues en direct entre Pierrette et Margret sa soeur allemande. Ce voyage a permis la création de solides amitiés entre nous.

 

Erik

 

Conditions hôtelières, rapport qualité/prix excellent.

Les chambres nettes, bien équipées (réfrigérateur, wifi), spacieuses, literie de qualité.

Le hall où nous nous retrouvions est équipé de fauteuils confortables, le personnel d’accueil très réceptif, attentif.

Le petit déjeuner à l’allemande, copieux, un café très bon et à volonté.

Seul bémol, le repas du soir pour un hôtel de cette gamme : trop peu de personnel, des menus peu variés,

une attente des plats interminables : plus de deux heures !!!

La proximité de l’aéroport de Tegel n’a pas soulevé de récriminations particulières (les avions ne volent pas la nuit).

Nous avons donc pris nos repas du soir dans un restaurant Croate à 50 m de l’hôtel.

Bon accueil, plats traditionnels allemands de bonne qualité.

Ce fut notre lieu de convivialité privilégié (au moins trois soirées avec tout le groupe).

Le lundi matin deux groupes bien distincts : les anciens et les nouveaux !

Les nouveaux un peu désarçonnés, s’attendant à un voyage ORGANISE.

Puis chacun interroge l’autre “vous êtes d’où”, vous êtes venu comment ?”, “moi je suis ici pour …”

et c’est parti, on fait connaissance. Chacun raconte son histoire, ses douleurs, ses joies, ses espoirs, ses déceptions.

On se trouve des points communs et aussi des différences. On se confie, on fait

confiance. On échange les adresses

Nous partons à le découverte de cette magnifique ville, très aérée, verdoyante qu’est Berlin.

Découverte du U-Bahn et du S-Bahn et de la stratégie pour acheter les billets (le billet de groupe est moins cher,

mais il faut rester ensemble ….reste sinon la Tageskarte valable 24 H sans limite de changements et de trajets).

Surprise aussi de voir les bouteilles plastiques consignées 0,60 €. Système efficace ….plus rien ne traine !

D’aucuns se lancent dans la langue allemande avec les quelques phrases préparées.”Ca y est je me suis fait comprendre, par contre je n’ai pas saisi la réponse” !

Quelques-uns font un tour d’une heure en Trabant dans les rues de l’ex Berlin-Est (Karl Marx Allee, Friedrichshain …).

Partage entre rires, nostalgie et réflexions sur les finalités de notre monde (un ange passe).

Puis c’est l’un des moments attendus, la visite à la Wast. Impressionnants ces rayons remplis des dossiers, de vies résumées.

Ce n’est pas le moment de les consulter bien que l’envie ne manque pas.

Il s’agit d’une présentation du travail et des personnels sous la conduite de Marie-Cécile ZIPPERLING, toujours si discrète, aimable et efficace.

Après le déjeuner pris à la “cantine” sur place, elle nous accompagne pour une visite guidée du centre-ville l’après-midi. Il ne fait pas franchement beau,

il fait même plutôt froid mais nous sommes à Berlin et les “Kneipe” nous attendent chaleureusement ! Les amateurs de bière se régalent bien sûr

mais aussi ceux qui aiment le chocolat chaud (avec ces délicieux Kuchen -petits gâteaux typiques dont on remangerait et encore et encore).

Les cous se démanchent pour regarder les immeubles flambants neufs sur “Unter den Linden”, “Pariserplatz” – et l’ambassade de France.

Voici l’incontournable “Porte de Brandebourg” et au-delà le “Reichstag” et le quartier gouvernemental à travers lequel nous cheminons en bus.

Un peu plus tard nous cheminons, à pied cette fois, entre les dalles de ” l’Holocaust Mahnmal” mémorial des juifs assassinés dans l’Europe nazie.

De prime abord froid et abstrait, ce lieu se révèle propice à la réflexion mais il faut avoir lu un minimum d’explications sur sa finalité.

Certains iront plus loin en visitant le “Jüdisches Museum”, visite suscitant discussions, contradictoires mais pas déplaisantes, si menées avec

écoute réciproque et tolérance. Ces deux lieux présentent l’avantage d’ouvrir le champ des réflexions au lieu d’asséner des vérités ….toujours discutables !

Certains s’aventurent dans le “Tacheles” situé dans le quartier juif, à l’emplacement d’un grand magasin quasiment en ruines, Lieu déroutant, à la fois avant-gardiste et

rappelant nos vieilles brocantes-foire à la ferraille. Une partie de cet immeuble vient d’être détruit pour être livré aux promoteurs immobiliers mais il semble impensable que le reste suive le même sort tant il est symbolique de la culture berlinoise.

Son risque le plus immédiat est d’être privatisé – le capitalisme à un estomac qui peut tout digérer !

Dans ce même quartier juif, Marie-Cécile Zipperling nous avait guidés à travers les cours intérieures d’ immeubles à la riche architecture.

A l’entrée de certains de ces immeubles sont gravés sur les pavés les noms de juifs assassinés par les nazis.

Jeudi, dernier jour, celui de la visite à Potsdam et son château de “Sanssouci”. Ce (petit) Versailles allemand serait à visiter idéalement en mai/juin pour ses espaces

fleuris, ses terrasses et ses allées garnies de végétation.

A recommander pour se restaurer le Kioske du “Moevenpick” en contre-bas derrière le château d’origine.

A l’aller et au retour le bus franchit le fameux pont de “Glienicke”, celui qu’on voit dans les films où sont échangés les espions Russes et Américains

durant la guerre froide. Le bus passe aussi à proximité de lieux mondialement connus tels que Wannsee ou Babelsberg.

Le principe d’un séjour à Berlin en 2012 est déjà retenu, il se déroulerait, si tout va bien vers la fin du mois d’avril.

C’est ainsi que les participants se sont séparés en promettant de se revoir “l’année prochaine à Berlin” !

 

Hubert

 

le voyage de Berlin a été pour mon épouse et moi exactement ce que nous en attendions donc nous sommes satisfaits.

Le groupe était important ce qui ne permettait pas d’échanger avec le maximum de personnes: une proposition est de faire plusieurs groupe (10-12 personnes).

Nous avons faits, avec le groupe, le tour de la ville et le musée juif. les avis étaient partagés sur ce musée. Pour ma part cette visite m’a interessé mais l’émotion n’était pas au rendez vous (trop de monde) , il faut faire un petit effort de concentration pour comprendre la symbolique. En particulier une salle d’une hauteur impressionnante avec juste un filet de lumière et l’on peut en effet ressentir “l’oppression et l’abandon”.Nous n’avons pas visité la WASt.

Nous avons visité seuls la cathédrale avec son dome qui permet d’avoir une vue à 360 ° sur la ville, le musée de la DDR très interessant et m’a rappelé le film “Good by Lenine” puis le musée de l’histoire Allemande qui à mon avis doit être visité pour comprendre nos histoires communes (il n’y a pas que le roi soleil!).

 

Georges

 

étant le porte-parole de Guy, mon mari, je donne ses impressions qui sont à peu près pareilles pour moi.

Pour un 1er séjour, nous avons beaucoup aimé. Dèjà la découverte de cette belle ville qu’est Berlin, même si le temps était pluvieux et froid, on ne choisit pas.

Beaucoup de rencontres dans le groupe, où chacun a son histoire.

De l’émotion avec les retrouvailles de Pierrette et de sa soeur allemande.

Guy était très réticent pour faire ce voyage, étant de nature défaitiste, toujours négatif.

Et bien, je ne regrette pas de l’avoir convaincu à venir, il a pu se rendre compte qu’il n’était pas seul dans son cas, qu’il pouvait compter sur le soutien de tous.

Maintenant, il faut que je réussisse à l’initier à internet, au moins qu’il regarde le site de CSF et qu’il lise tous les témoignages.

Lui aurait préféré que le séjour soit mieux encadré (style voyage organisé), pour moi, c’était très bien comme çà.

La visite que nous avons le moins aimée, le mémorial juif, nous nous attendions à autre chose.

 

Guy et Jacqueline

 

Mis à part le temps maussade et capricieux, le voyage a été une réussite, et personnellement (de même pour Serge, mon époux) j’ai noué plusieurs liens d’amitié, ce qui me fait très plaisir, et…j’ai fait connaissance avec MCZ, personne très agréable..

Josiane

Les photos