logo CSF

Qui sommes nous?

Statuts, Contacts, adhésion …

Nos Recherches

Nos recherches en cours

Témoignages et documents

Documents, témoignages, informations, conseils.

La vie de notre association

Réunions régionales, assemblées générales, événements et activités…
logo CSF

La Plaquette de notre association.

Dernière actualisation : dimanche 17 janvier 2021

CŒURS SANS FRONTIÈRES
HERZEN OHNE GRENZEN

Association franco-allemande des enfants de la Seconde Guerre Mondiale

Coronavirus 2020
Vidéo-conférence / Videokonferenz
Schiltigheim 2019
Schiltigheim 2017
Dijon 2016
Schiltigheim 2015
Dix ans déjà ! - Zehn Jahre schon!
Meaux 2014
Strasbourg 2013
Rosny-sous-Bois 2011
previous arrow
next arrow
Slider

Pourquoi Cœurs sans Frontières ?

Fin 2005, en réponse au besoin de se retrouver et animée par la conscience d’être une fratrie, liée par une souffrance commune, une poignée d’enfants de la guerre, a décidé de s’unir.
L’objectif est de tendre la main à ceux conçus, puis séparés, d’un de leurs parents en raison de la Seconde guerre mondiale.
C’est ainsi que les enfants nés des occupants de la Wehrmacht en France et les enfants engendrés par des français prisonniers de guerres, travailleurs requis (STO) ou soldats des zones d’occupation françaises en Allemagne ou en Autriche se sont spontanément unis pour tenter d’effacer les souffrances, voire les maltraitances endurées en raison de leurs origines incomprises de leur entourage.
 

Tout au long de ces années Cœurs sans frontières a développé l’entraide, résisté aux difficultés induites par des recherches ardues, freinées par le silence persistant de ceux qui savent, par le décès des contemporains de leur géniteur, par l’entrave des lois concernant l’accès aux archives, sans oublier les problèmes linguistiques.

Union, travail, écoute, conseils ont permis à nombre d’enfants de la guerre d’avancer dans leur recherche identitaire et, pour certains, de trouver une issue heureuse à leurs démarches.

Articles récents

Pour consulter l'ensemble de nos articles, se reporter aux rubriques de la colonne de gauche.