L’hôtel en mai 2009

327 Alice BERTHELIER – Franz – BELLEROCHE

 

N° 327

Alice BERTHELIER a travaillé pendant la Seconde Guerre mondiale « CHEZ VEAUX », un hôtel-restaurant de BELLEROCHE, dans la Loire.
L’été (ou l’automne ?) 1944, elle y fit la connaissance de Franz, un soldat allemand.
Elle était mariée et résidait dans le quartier de l’Arsenal de Roanne (entre Roanne et Mably), au camp des Essarts, Bat 7, Logement 7, quand Franz la retrouva lors d’un voyage dans la Loire, en 1953. Elle avait 26 ans.
Puis Franz repartit chez lui, en Allemagne… De sa « deuxième rencontre » avec Alice, naquit un fils, Martial. Il semblerait que Franz, aujourd’hui décédé, ait toujours ignoré l’existence de ce fils.
L’époux d’Alice reconnut l’enfant, sachant qu’il n’était pas le sien. Alice et son mari sont eux aussi décédés.
Martial remercie toute personne qui habitait Mably, Roanne ou sa région en 1953, ayant connu sa mère et vu ou entendu parler de Franz et de cette histoire, de bien vouloir en informer « Cœurs sans frontières ».

Pour ceux qui l’ont connue à cette époque et que ces détails pourraient aider : Alice Berthelier était d’une taille un peu au-dessus de la moyenne, brune, les yeux verts, pleine de vitalité et d’énergie. Elle était originaire de la région de Chauffailles-Belmont-de-la-Loire-Belleroche. Son mari, lui, ne conduisait pas, mais possédait un Seat-car. Le jour de leur mariage, le repas de noces a eu lieu  » CHEZ VEAUX « , l’hôtel-restaurant où elle a continué de travailler un certain temps après la guerre.
Décédée en 2007, elle a été inhumée au cimetière de Saint-Germain-la-Montagne situé à quelques kilomètres de Belleroche.
D’autre part, les recherches ont révélé qu’un allemand a bel et bien été de passage dans les environs de Chauffailles, Belmont-de-la-Loire, Belleroche et la périphérie de Roanne, durant l’automne de l’année 1953 ( ce qui correspond à la période de la procréation ) Il s’agissait d’un ancien soldat allemand, qui s’était arrêté  » CHEZ VEAUX « , à Belleroche, pendant la seconde guerre mondiale. Il a donc obligatoirement connu Alice. Depuis, il a été également découvert que cet homme est revenu tous les ans en France dès le début des années 1950 et ce jusqu’ à sa mort.  »
« Concernant la période de la guerre, qui pourrait aider Martial à retrouver des documents relatifs aux unités allemandes, qui remontant du Sud de la France, sont passées dans la Loire, notamment à Belleroche, durant l’été et l’automne 1944 ? « 

 

Recherches récentes

  • N° 821 Jean RABI(Y)

    N° 821 Jean RABI(Y)

    Mon père Jean RABI (ou RABY) était un soldat français de la Zone française d’occupation …
  • N° 787 Albert AVIAS

    N° 787 Albert AVIAS

    Mon père Albert AVIAS, né en 1917 à Mirabel était prisonnier de guerre au Stalag …
  • N° 806 Katharina  PRIEWASSER

    N° 806 Katharina PRIEWASSER

    En mai 1944 mon père André LEBLOND était prisonnier de guerre à OSTERMIETHING en Autriche. …
  • N° 802 Roger PERRAULT

    N° 802 Roger PERRAULT

    Roger PERRAULT, a fait partie des Troupes d’Occupation en Allemagne (TOA – CCFA). Il y …
  • N° 812 Jacques et Gertrud HEIZMANN

    N° 812 Jacques et Gertrud HEIZMANN

    Afin de rechercher mon père, je m’intéresse aux photos et documents concernant les soldats qui …
  • N° 383 Konrad JUNSKI

    N° 383 Konrad JUNSKI

    Konrad Paul JUNSKI est né le 1er février 1909 à Kurzebrack (Pologne). En 1936, il …
  • N° 782 Walter BERNDT

    N° 782 Walter BERNDT

    Walter BERNDT, médecin officier ou sous-officier, était fin 1942/début 1943 affecté à l’arsenal de METZ, …
  • N° 799 Willi JUST – Margerite WAROQUIER

    N° 799 Willi JUST – Margerite WAROQUIER

    Siegfried recherche ses parents, JUST Willi et WAROQUIER Margerite. Willi JUST est décédé en 1968 …

Pour plus d'articles utiliser les boutons à gauche sur cette page.